Schéma Hyperfocale

Après quelques recherches infructueuse sur internet, j'ai décidé de créer cet article pour récapituler et expliquer les différentes techniques de mise au point en photographie de paysage. J'ai encore beaucoup de questions sur le sujet et certaines de ces techniques ne sont pas simple à comprendre. D'autres sont beaucoup plus simples, mais peut être que vous n'en avez jamais entendu parlé. Alors Où faire la mise au point sur votre image?

Quoi qu'il en soit, à la fin de cet article, vous comprendrez ces différentes techniques de mise au point. Vous pourrez choisir la méthode qui vous convient le mieux ou peut être varier selon les conditions. Vous serez en possession d'outils pratiques pour faire la mise au point vous même.

1 - LA MISE AU POINT - BUT DU JEU

Bon, c'est assez simple, en photographie de paysage, le but du jeu est d'avoir une profondeur de champ maximale. C'est à dire que toute l'image soit nette. Vous allez me dire que vous ne souhaitez pas faire la mise au point en manuelle. Cela prend trop de temps? Ce n'est pas ce que je vous demande. Ce n'est pas ce que je vais vous expliquer. Ici, on utilise toujours l'autofocus, mais on l'utilise correctement. On l'utilise intelligemment. On fait la mise au point à un endroit spécifique de l'image, ce qui nous permettra d'avoir la plus grande profondeur de champ.

En photographie de portrait, c’est différent, on cherche à limiter la netteté et donc la profondeur de champ pour avoir un arrière-plan flou. En tant que photographe de paysage, je n’aborderai ici que les méthodes de mise au point pour la photographie de paysage. Mais si vous comprenez le principe, vous pourrez facilement extrapoler ces explications pour réussir vos photos de portrait.

2 - LA PROFONDEUR DE CHAMP, C'EST QUOI?

Ça aussi, c'est relativement simple. La profondeur de champ, c'est la distance pendant laquelle tout sera net sur votre photo. La profondeur de champ varie et est dépendante de la focale de votre objectif, de l'ouverture de votre diaphragme, de votre distance de mise au point.

Autant nous cherchons à ce qu'elle soit faible lorsque l'on réalise des photo de portrait, autant nous cherchons à ce qu'elle soit grande pour la photographie de paysage.

Diminuer l'ouverture de votre diaphragme, c'est à dire monter de f/8.0 vers f/22.0, va augmenter cette distance où tout est net. Mais attention, si vous augmentez trop, vous sortez de la zone de confort de votre objectif. Un objectif possède une ouverture optimale. A cette ouverture, la qualité de l'objectif est meilleure. Autant que possible et pour avoir un meilleur piqué dans nos photos de paysage, on reste proche de cette ouverture optimale. Pour la plupart des objectifs, il s'agit d'une ouverture de f/8.0.

Profondeur de champ

3 - L'HYPERFOCALE, POUR LES FANS DE MATHS

Mais qu’est-ce que la distance hyperfocale ?

Selon Wikipedia, c’est simple, c’est la distance minimale sur laquelle on doit faire la mise au point et garder net un objet placé à l’infini.

Pas si évident donc… En claire, si vous faite la mise au point sur un objet n°1 situé sur cette distance hyperfocale, il sera net. L’objet n°2 situé à l’infini sera net aussi. Et tout objet n°3 situé entre l’objet n°1 et la distance hyperfocale /2 sera net aussi ! Pour comprendre plus facilement, relisez ce qui précède en regardant le schéma ci-dessous… Je ne vais pas rentrer plus dans les détails. De nombreux autres sites internet vous expliqueront le pourquoi.

Schéma Hyperfocale

Comprendre l'hyperfocale et la profondeur de champ

Et oui, c’est là que ça devient intéressant. Si on est capable de calculer cette distance hyperfocale, on peut s’arranger pour avoir tous les objets nets sur la photo.

A -Distance hyperfocale : de quoi dépend-elle ?

La distance hyperfocale dépend de plusieurs choses :

  • Votre appareil photo : si c’est un plein format, un APS-C…
  • La focale de votre objectif (16mm, 35mm, 100mm…).
  • L’ouverture de votre objectif (f/2.8, f/8.0, f/22).

B - Distance hyperfocale : comment la calcule-t-on ?

Eh bien, ne vous prenez pas la tête… Il existe des tableaux de calcul de la distance hyperfocale. Par exemple, téléchargez le tableau ci-dessous, imprimez-le et garder le toujours avec vous !

Tableau Hyperfocale

 

Dans ce tableau, vous devez regarder la colonne qui correspond à votre taille de capteur et de votre focale. Corrélez ces valeurs avec l’ouverture de votre objectif (idéalement f/8.0 pour avoir la meilleure qualité en paysage). Regardez à quelle distance vous devez faire la mise au point. Sachez que tout sera net depuis cette distance/2 jusqu’à l’infini. Vous pouvez aussi fonctionner à l'envers si vous avez une distance du sujet à respecter. Calculer ainsi quelle ouverture il vous faudra pour avoir ce sujet, et tout ce qui est derrière, complètement net.

Vous pouvez aussi utiliser l’une des nombreuses applications qui calcule cela directement sur votre téléphone. Personnellement, j’utilise celle-ci Hyperfocale Pro sur Android:

Application Hyperfocale Pro

 

C- Net acceptable ? Ça veut dire quoi ?

Ce calcul de l’hyperfocale nous permet d’avoir une netteté acceptable. Cela signifie que l’objet situé à l’infini sera considéré comme net par notre œil. Cependant, si vous zoomez, vous pourrez constater qu’il n’est pas parfaitement net. En fait, notre œil n’est pas capable de distinguer ce degré de flou.

4 - TECHNIQUE DE MISE AU POINT EN UTILISANT LES TIERS

Il existe une méthode simple, beaucoup moins compliquée que l’utilisation de l’hyperfocale (pour les moins bon en math) et qui donne de très bon résultats. Dans la plupart des cas, si vous faites la mise au point sur un objet placé au premier tiers (tiers inférieur – voir règle des tiers) de votre image, toute votre image sera nette.

 

Mise au point 1er tiers

5 - MISE AU POINT SUR L'INFINI ET ALTERNATIVES

Il existe une méthode encore plus simple utilisé notamment lors de photo de nuit ou astrophotographie. Cette méthode est surtout idéale lorsque l’autofocus ne fonctionne pas à cause des conditions de luminosité.

Infini lenses

Dans ce cas-là, vous pouvez régler votre objectif sur l’infini grâce à la bague de mise au point. Garder en tête que l’infini sera net, mais que vous ne savez pas si toute votre image sera nette, notamment les objets très proches de vous.

L’alternative, qui elle, donne de bien meilleurs résultats, demande plus de manipulations. Réglez votre objectif sur l’infini. Faites un zoom à 80% sur l’objet le plus proche de vous et réglez la bague de mise au point de votre objectif tout doucement jusqu’à avoir l’objet net. Dès que l’objet est net, vous devez arrêter de tourner la bague. Cela ne vous garantit pas à 100% que tout soit net entre l’objet et l’infini, mais cela donne de très bons résultats.

Une seconde alternative consiste à faire une première photo avec la mise au point sur l’infini. Zoomer sur la photo pour voir quel est le premier objet net (le plus proche de vous). Faites la mise au point sur cet objet et prenez votre vraie photo.

6 - CONCLUSION

Comme vous pouvez le constater, il y a de nombreuses méthodes pour faire la mise au point en photographie de paysage. Certaines sont plus efficaces, d'autres sont plus simple. Quoi qu'il en soit, c'est à vous de choisir selon les conditions sur le terrain et selon ce que vous souhaitez: rapidité, qualité, simplicité...

J'espère que cet article est clair et vous a permis de comprendre un peu mieux ces notions. C'est un des fondements de la photographie de paysage. N'hésitez pas à vous entraîner sur le terrain. J'aime réaliser des petits exercices simples lors mes workshops photo pour que les photographes s’entraînent à jouer avec cette profondeur de champ et l'hyperfocale. N'hésitez pas à vous inscrire, vous apprendrez beaucoup sur la photographie de paysage et nous passerons un bon moment ensemble.

Et n'oubliez pas, vous êtes capable de prendre de superbes photos, mais il vous faut de la méthode et un bon coach. Avec cela, tout le monde peut s'améliorer rapidement. Mais au delà de tout, vous devez croire que c'est possible. Après tout, vous n'avez pas la certitude que c'est impossible, alors si le doute subsiste, c'est qu'il y a une chance que ce soit possible. Lancez-vous, tentez-le, je suis prêt à vous aider, car une chose est sûr, si vous n'essayez pas, vous aviez raison... ce sera impossible... On progresse ensemble...

N'hésitez pas à faire vos commentaires, dites moi quelle méthode vous utilisez, faites moi vos suggestions.

A bientôt!

Share: